Léo-Paul Lauzon / Le Journal de Montréal :

L’ONE paqueté par des représentants du privé

Comme toujours, les comités et commissions gouvernementaux, supposément indépendants, tant au fédéral qu’au provincial, qui ont un rôle majeur à jouer dans l’énoncé de politiques économiques, fiscales, sociales et environnementales, sont tout le temps composés majoritairement de gens, des experts qu’ils nous disent, issus du privé. Des gens qui ont tous les talents quoi (d’où l’expression Ti-Joe Connaissant).

L’Office national de l’énergie (ONE) a, entre autres, comme mandat de donner son accord sur le transport du pétrole très polluant des sables bitumineux de l’Alberta par voie de pipelines, dont le projet Énergie Est de la multinationale TransCanada qui doit traverser au Québec 860 cours d’eau, par exemple le fleuve Saint-Laurent, pour un gros 33 emplois permanents après sa construction. Philippe Couillard trouve ça bon au nom de la solidarité canadienne. Le Klondike quoi! Création de richesse, vous dites? Le Québec doit aider l’Alberta en ces temps difficiles pour la province de l’ouest qu’ont répété les libéraux provinciaux.

Lire sur Le Journal de Montréal

Le Soleil : Autre héritage de Jean Charest