La Presse Canadienne :

Un groupe environnementaliste des États-Unis affirme que l’implantation de l’oléoduc Énergie Est ferait grandement augmenter le trafic de pétroliers entre le Nouveau-Brunswick et le golfe du Nouveau-Mexique, au point de mettre en péril l’environnement et des espèces marines. Le rapport du Natural Resources Defence Council, auquel Greenpeace et le Conseil de Conservation du Nouveau-Brunswick ont contribué, précise que la baie de Fundy serait particulièrement mise en danger et que la côte est américaine serait sérieusement menacée. Le passage des navires remplis de pétrole brut pourrait augmenter de 300 à 500 %, d’après le rapport.

Lire sur ICI Radio-Canada

Energie Est_Petroliers_Carte_nrdc_org

Rapports du Natural Resources Defense Council (en anglais)

Résumé du rapport du Natural Resources Defense Council (en français)

Article du Natural Resources Defense Council (en anglais) : Tar Sands in the Atlantic-Company Behind Keystone XL is Back