Isaac Gauthier / ICI Radio-Canada :

Un rapport de l’organisme le Conseil des Canadiens affirme qu’un bris majeur du pipeline Énergie Est de l’albertaine TransCanada est beaucoup plus probable que ce qu’admet l’entreprise. TransCanada réfute pour sa part les conclusions de l’étude, affirmant qu’elle n’est pas « scientifique ». Le rapport, dévoilé hier à North Bay, se concentre sur les risques de bris dans la région du Nipissing, dans le nord-est de l’Ontario. Il prétend que le pipeline est beaucoup plus fragile que l’admet TransCanada : 15 % de chance d’un bris majeur par année sur son trajet, au lieu d’un bris aux quelques milliers d’années, comme l’estime l’entreprise.

Lire sur ICI Radio-Canada

Conseil des Canadiens : Lettre ouverte au cabinet fédéral libéral : dernière offensive pour promouvoir de nouveaux pipelines pour l’exportation du pétrole des sables bitumineux