Alexandre Robillard / Journaliste, La Presse Canadienne :

Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau craint que les libéraux aient favorisé un cabinet-conseil afin d’obtenir une évaluation favorable des retombées économiques du projet d’oléoduc Énergie Est. M. Péladeau a établi un lien entre une firme à qui ce mandat a été confié sans appel d’offres, Aviseo Conseil, et le directeur de cabinet du ministre des Finances, Carlos Leitão. En Chambre, le chef péquiste s’est appuyé sur un article, rédigé en 2012, qui estime les retombées du Plan Nord à 148 milliards de dollars. « Le texte d’une ultime complaisance est signé par seulement deux personnes, Jean-Pierre Lessard, actuel actionnaire d’Aviseo Conseil, et Guillaume Caudron, chef de cabinet du ministre des Finances,a-t-il dit. Alors, ma question est simple : est-ce que le premier ministre peut nous dire si M. Lessard a reçu le mandat de surévaluer le projet Énergie Est, comme il l’a fait pour le projet du Plan Nord ? »

Lire sur Le Devoir

Huffington Post : Énergie Est: un choix du gouvernement envoie un mauvais signal, dit PKP

TVA Nouvelles : Étude sur Énergie Est: un contrat de gré à gré dénoncé