Alexandre Shields / Le Devoir :

L’annulation du BAPE sur Énergie Est décrétée par le gouvernement Couillard signifie que plus de 300 mémoires produits en vue des audiences publiques ne seront jamais rendus publics. Et selon les modalités fixées par Québec, l’étude d’impact du plus important projet de pipeline en Amérique du Nord devra être complétée en à peine six semaines. Une situation sans précédent taillée sur mesure pour TransCanada, dénoncent les environnementalistes.

Lire sur Le Devoir

Journal de Québec : TransCanada : Lehouillier rendra public le rapport de Lévis

Le Soleil : La volte-face de TransCanada bien accueillie à Québec et à Lévis

Journal de Québec : Oléoduc Énergie Est: Labeaume salue le virage de TransCanada