Alexandre Shields / Le Devoir :

Deux requêtes en récusation visent les commissaires du comité chargés d’étudier le projet

L’Office national de l’énergie refuse de récuser les deux commissaires qui sont chargés d’étudier le pipeline Énergie Est et qui ont rencontré Jean Charest alors qu’il était consultant pour TransCanada dans le cadre de ce projet. L’organisme fédéral maintient donc la tenue des audiences prévues la semaine prochaine à Montréal. Il ne sera pas permis d’y aborder la question des rencontres avec l’ex-premier ministre libéral. Lundi, les avocats du groupe Ecojustice ont fait parvenir une requête formelle à l’Office national de l’énergie (ONE) exigeant la récusation de deux des trois commissaires chargés de l’examen du projet Énergie Est, soit Jacques Gauthier et Lyne Mercier. Il s’agissait d’une demande similaire à celle envoyée quelques jours plus tôt par un avocat mandaté par l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA). Le groupe écologiste exigeait du même souffle la suspension des audiences sur ce pipeline destiné à l’exportation de pétrole albertain.

Lire sur Le Devoir