La Presse Canadienne :

QUÉBEC — Les libéraux et les caquistes ont voté jeudi contre une motion par laquelle d’une seule voix l’Assemblée nationale aurait signifié son opposition au projet de pipeline Énergie Est de la société TransCanada. Le Parti québécois, qui présentait la motion, a voté en faveur, avec les trois élus de Québec solidaire, mais elle a été battue à 82 contre 29. La motion déposée par le député de Sanguinet, Alain Therrien, se lisait simplement comme suit: «Que l’Assemblée nationale se prononce contre le projet d’Énergie Est».

energie-est_caq_plq_pf

L’opposition péquiste soutient que la majorité au Québec est contre le projet et que le gouvernement Couillard ainsi que la CAQ «ne sont pas en phase avec la population». «L’Assemblée nationale aurait dû se prononcer d’une voix forte et unie contre le projet Énergie Est de TransCanada, a déploré la députée Manon Massé, de QS, jeudi. C’est ce que la population veut, mais malheureusement nous savons maintenant que le Parti libéral ne protégera pas le Québec face à Ottawa.» «Le pétrole qui passera dans ces tuyaux sera un pétrole sale, à peu près celui le plus sale au monde, celui qui a une empreinte environnementale la plus noire», a fait valoir Alain Therrien au cours du débat en Chambre, en rappelant l’opposition des écologistes, des agriculteurs et de plusieurs municipalités au projet.

Lire sur le Journal Métro