TVA Nouvelles :

Au moins sept personnes ont été transportées à l’hôpital après l’explosion d’un oléoduc survenu à Helena, dans l’État de l’Alabama. L’oléoduc aurait explosé près de l’autoroute 13 en Alabama. Selon des informations du maire de la municipalité, des travaux étaient effectués sur la conduite avant l’explosion. (…)

«C’est un incendie très sérieux», a indiqué le chef de la police du comté.

Lire sur TVA Nouvelles

Ajout : 

Le plus important oléoduc des États-Unis fermé après une explosion mortelle

AFP :

Le plus important oléoduc des États-Unis était fermé mardi dans l’État de l’Alabama, dans le sud du pays, au lendemain d’une explosion, suivie d’un incendie, qui a fait un mort et cinq blessés, a annoncé la compagnie Colonial. L’accident est survenu lundi dans le comté de Shelby, lorsqu’un excavateur a touché l’oléoduc et provoqué une explosion, a précisé la compagnie dans un communiqué.

«À la suite de cet accident, Colonial a fermé ses deux principaux conduits, qui traversent le comté de Shelby», a ajouté la compagnie.

Une personne a été tuée et cinq autres, blessées, ont été hospitalisées, a indiqué Colonial.

Lire sur La Presse

Violente explosion d’un pipeline détenu en partie par la Caisse de dépôt

Louis-Samuel Perron / La Presse :

Le gouverneur d’Alabama a déclaré l’État d’urgence mardi après-midi à la suite de l’explosion lundi d’un pipeline stratégique, dans lequel la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) détient une participation importante d’environ un milliard de dollars. (…)

En septembre, un bris du pipeline avait provoqué la fuite d’environ 1,2 million de litres de gazoline, non loin des lieux de l’explosion. Le prix de l’essence avait alors bondi dans plusieurs États américains pendant la durée des travaux de réparation du pipeline. La CDPQ avait payé 850 millions US pour acquérir 16,55% du pipeline en septembre 2011, à partir de sa filiale CDPQ Colonial Partners.

Lire sur La Presse

Explosion d’un oléoduc en Alabama: la Caisse de dépôt actionnaire

Charles Lecavalier / Agence QMI :

(…) L’explosion de lundi a déclenché un incendie qui n’était toujours pas maîtrisé mardi. Selon l’AFP, le feu s’étendait sur 13 hectares dans une région faiblement peuplée d’Alabama.

Près de 50 millions de consommateurs sont desservis par l’oléoduc. La coupure a eu un «impact immédiat» sur les marchés des matières premières. «La fermeture du principal oléoduc des États-Unis a fait monter les prix de l’essence ce matin», a souligné Jingyi Pan, stratégiste de marché chez IG à Singapour, en entretient avec l’AFP.

Lire sur TVA Nouvelles