La Presse Canadienne :

Le géant agricole québécois Pangea a bénéficié de près de 400 000 $ en crédits de taxes foncières agricoles en trois ans.

C’est ce que révèlent des documents obtenus par La Presse canadienne sur le Programme québécois de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA).

Le grand joueur foncier, dont le modèle est contesté par l’Union des producteurs agricoles (UPA), récolte donc abondamment des crédits de taxes financés par le gouvernement du Québec, destinés à l’origine à alléger le fardeau fiscal des producteurs agricoles.

Lire sur La Presse