La Presse Canadienne :

Lorsque le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a profité d’un discours à Chicago, mercredi, pour inviter les Américains à venir découvrir les splendeurs naturelles du Canada en 2017, il a peut-être du même coup mis en lumière un revers potentiel de l’une des promesses électorales du gouvernement libéral. Le fort achalandage dans certains parcs nationaux populaires devra être pris en compte alors que le Canada ouvre grandes les portes.

Lire sur Le Soleil