Jeanne Corriveau / Le Devoir :

Faute d’entente avec le Canadien Pacifique (CP) dans l’aménagement de passages à niveau, la Ville de Montréal a demandé à l’Office des transports du Canada de trancher le litige. La Ville tente depuis des années de convaincre le CP d’autoriser l’implantation de passages à niveau à six endroits le long des voies ferrées qui divisent Montréal en deux. La Ville a notamment proposé que des traverses soient aménagées dans le Mile-End, angle Henri-Julien et des Carrières, à proximité du futur campus Outremont, ainsi que dans le secteur de la gare Parc, située dans la rue Ogilvy. Mardi, le maire Denis Coderre a indiqué avoir reçu du CP une lettre dans laquelle l’entreprise refuse les propositions de passages à niveau. En raison de l’impasse, la Ville demande maintenant l’arbitrage à l’Office des transports. Le conseiller de Projet Montréal, Richard Ryan, déplore que la Ville ait tant tardé avant de demander l’arbitrage. « On a perdu trois ans. On reprend à la case départ parce que la Ville devra présenter un nouvel argumentaire pour cet arbitrage », a commenté l’élu de l’opposition.

Lire sur Le Devoir