Pierre-André Normandin / La Presse :

Les changements climatiques menacent de plus en plus une tradition bien montréalaise : patiner dehors. Pour tenter de contrer les effets des hivers de plus en plus chauds, la Ville de Montréal prévoit investir 7,3 millions au cours des trois prochaines années pour aménager des patinoires réfrigérées ou encore recouvrir certaines surfaces. Ces efforts ne seront pas faits en vain, disent des chercheurs ontariens, leurs travaux prévoyant que la saison de patinage extérieur pourrait être amputée du tiers dans la région.

Étude en cours

patinoire_montreal_jean-gagnon_cc

Jean Gagnon / CC

Le réchauffement climatique donne de sérieux maux de tête à la Ville de Montréal. « Opérer des patinoires extérieures devient de plus en plus un défi avec les brusques variations des températures, la recrudescence des épisodes de redoux, la réduction de la période de gel et d’enneigement », indique la métropole. La Ville a ainsi décidé de lancer « une étude pour développer une stratégie de réponses à la demande en patinoires extérieures dans le contexte des changements climatiques ». Quatre arrondissements participent à l’étude, soit Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension, Pierrefonds-Roxboro, Verdun et LaSalle.

Lire sur La Presse