Annabelle Caillou / Le Devoir :

Payer son transport en commun directement avec sa carte de crédit au lieu de se munir d’un ticket au préalable ou d’avoir un peu de monnaie dans ses poches? C’est le défi que se sont lancé plusieurs villes à travers le monde ces dernières années. De Londres à Chicago, en passant par Moscou ou Madrid, et depuis peu Laval, le système est en train de faire ses preuves. Mais la Société de transport de Montréal (STM) ne compte pas pour autant suivre la tendance.

Chaque premier du mois, le temps d’attente pour recharger sa carte OPUS n’est plus un secret pour personne à Montréal : les habitués du transport en commun ont désormais l’habitude de s’armer de patience. Pourtant, l’idée de payer directement son trajet par carte bancaire pour prendre le bus ou le métro n’est pas à l’ordre du jour pour la Société de transport de Montréal (STM). « Le paiement par carte de crédit dans les bus n’est pas prévu, ce n’est pas dans nos cartons », affirme la porte-parole, Isabelle Tremblay, sans donner de détails sur les raisons de ce désintérêt.

Lire sur Le Devoir