La Presse Canadienne :

Les pays chasseurs de baleines ont mis en échec mardi une nouvelle tentative de plusieurs nations de l’hémisphère sud de créer dans l’Atlantique un sanctuaire pour ces mammifères qui ont frôlé l’extinction au XXe siècle. Une proposition présentée par l’Argentine, le Brésil, le Gabon, l’Afrique du Sud et l’Uruguay, qui devait recueillir une majorité de 75 % pour être adoptée, n’a obtenu que 38 « oui » contre 24 « non », lors d’une réunion de la Commission baleinière internationale (CBI), au grand dam des défenseurs de l’environnement.

Les principaux opposants à la proposition ont été les pays chasseurs de baleines — Japon, Norvège, Islande —, qui ont obtenu le soutien d’un certain nombre de pays d’Afrique, d’Asie et de petites îles.

Lire sur Le Devoir

Pas de sanctuaire pour les baleines

AFP :

Les pays chasseurs de baleines ont mis en échec mardi une nouvelle tentative de plusieurs nations de l’hémisphère sud de créer dans l’Atlantique un sanctuaire pour ces mammifères qui ont frôlé l’extinction au XXe siècle. Une proposition présentée par l’Argentine, le Brésil, le Gabon, l’Afrique du Sud et l’Uruguay, qui devait recueillir une majorité de 75 % pour être adoptée, n’a obtenu que 38 « oui » sur 64 votes lors d’une réunion de la Commission baleinière internationale (CBI), au grand dam des défenseurs de l’environnement.

Les principaux opposants à la proposition ont été les pays chasseurs de baleines – Japon, Norvège, Islande -, qui ont obtenu le soutien d’un certain nombre de pays d’Afrique, d’Asie et de petites îles. « Vu tous les problèmes auxquels sont confrontées les populations de baleines après avoir été dévastées par la chasse à des fins commerciales, il est clair qu’elles ont besoin d’une zone protégée dans laquelle elles seront en mesure, non pas simplement de survivre, mais de se reconstituer et de prospérer », a déclaré John Frizell, spécialiste des baleines à Greenpeace.

Lire sur La Presse