La Presse Canadienne :

Des groupes environnementalistes iront devant les tribunaux pour contester des permis accordés par le fédéral à deux pesticides soupçonnés d’être derrière l’effondrement des populations d’abeilles. La poursuite, déposée à la Cour fédérale de Toronto, cible les néonicotinoïdes, qui comptent parmi les pesticides les plus utilisés au Canada. Les quatre groupes environnementalistes, soit la Fondation David Suzuki, les Amis de la Terre Canada, Ontario Nature et le Wilderness Committee, allèguent que l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada n’a pas su appliquer ses propres règles en autorisant l’emploi de ces insecticides.

Lire sur ICI Radio-Canada