Jean-François Cliche / Le Soleil :

(Québec) Après s’être améliorée tout au long des années 80 et 90, la qualité de l’eau du fleuve semble avoir marqué une pause depuis 15 ans, selon une étude parue dans le Naturaliste canadien cet été. Mais il y a lieu d’espérer que ce hiatus prendra fin bientôt, au moins pour les concentrations de bactéries présentes, selon un de ses auteurs, le biologiste Serge Hébert. Travaillant au ministère de l’Environnement, M. Hébert suit la qualité bactériologique de l’eau du fleuve depuis 25 ans. «Monsieur Qualité-de-l’eau-pour-la-baignade», c’est lui. Alors que la Ville de Québec vient de réautoriser, pour la première fois depuis les années 60, les saucettes dans le fleuve, Le Soleil s’est entretenu avec lui, juste avant ses vacances.

Lire sur Le Soleil