TVA Nouvelles :

Près de 1000 personnes ont signé une pétition afin que les élus municipaux de Sherbrooke autorisent les poules en ville. Après Drummondville et au moins quatre autres villes au Québec, le mouvement prend de l’ampleur. Sara Jane Breault habite en plein quartier résidentiel près du centre-ville. Ses six poules se sont échappées de leur poulailler la semaine dernière. La porte avait été mal fermée. Les poules se sont retrouvées sur la voie publique. «Mon conjoint m’a téléphoné pour me dire que nos poules avaient été saisies par la police, a raconté la propriétaire. Je me suis sentie comme une criminelle.»

Lire sur TVA Nouvelles

Pétition : Permettre les poules urbaines à Sherbrooke