Alexandre Shields / Le Devoir :

Après Anticosti, le golfe du Saint-Laurent. Le premier ministre Philippe Couillard est très réticent à l’idée d’exploiter du pétrole dans les eaux québécoises en raison des risques environnementaux majeurs liés à un tel projet. Mais si Terre-Neuve en venait à autoriser l’implantation de plateformes de forage de son côté de la frontière, le Québec devrait selon lui faire de même, afin d’en tirer des bénéfices. Êtes-vous pour ou contre l’exploitation de Old Harry ? « Je ne suis pas vraiment favorable, à cause du fait qu’il s’agit d’eaux très très froides, et on sait que lorsqu’il y a des déversements dans des eaux froides […] c’est beaucoup plus risqué en matière environnementale », a affirmé Philippe Couillard dans le cadre d’une entrevue accordée CFIM, la radio des îles de la Madeleine, où il était de passage vendredi dernier.

Lire sur Le Devoir