Alexandre Shields / Le Devoir :

Pétrolia a salué jeudi la décision de la Cour supérieure qui oblige les partenaires du projet d’exploration pétrolière sur Anticosti à négocier afin de s’entendre sur la suite des choses. L’entreprise espère d’ailleurs toujours que les forages prévus en 2016 pourront être réalisés, tout comme les opérations de fracturation l’an prochain. Dans un bref communiqué publié jeudi, Pétrolia a ainsi dit prendre acte « favorablement » de la décision rendue mercredi par le juge Martin Castonguay. Ce dernier a accordé un délai de sept jours à Pétrolia, à Ressources Québec et à l’entreprise Saint-Aubin pour trouver une solution pour la suite des opérations de la Société en commandite Hydrocarbures Anticosti. Selon lui, il importe « qu’une décision d’affaires soit prise par des gens d’affaires, et non par un tribunal ».

Lire sur Le Devoir