Alexandre Shields / Le Devoir :

Malgré l’échec de l’aventure pétrolière sur l’île d’Anticosti, Pétrolia mise toujours sur le développement de deux projets situés en Gaspésie. La partie est toutefois loin d’être gagnée, puisque l’un d’eux fait face à l’opposition de la Ville de Gaspé. Des écologistes craignent pour leur part que la pétrolière utilise les millions de dollars obtenus avec la fin du contrat d’Hydrocarbures Anticosti pour développer d’autres forages controversés.

Selon ce qu’a précisé au Devoir le directeur des affaires publiques de Pétrolia, Jean-François Belleau, « le projet Bourque fait partie des priorités de l’entreprise pour 2017 ». Ce site d’exploration, situé à l’est de Murdochville, pourrait renfermer un important potentiel en gaz naturel, mais aussi possiblement en pétrole.

Premier actionnaire de l’entreprise, le gouvernement du Québec a d’ailleurs investi plus de 12 millions de dollars dans le projet Bourque. Des forages exploratoires ont déjà été réalisés, dont deux forages horizontaux achevés en 2016. Pétrolia, qui dit avoir installé des « instruments de mesure » dans les puits « afin de poursuivre la collecte de données », doit retourner sur le site au printemps. On décidera par la suite des « prochaines étapes de travaux », a expliqué M. Belleau.

Lire sur Le Devoir