ICI Radio-Canada :

Cenovus prévoit d’autres suppressions d’effectifs dès la fin du mois de mars, selon le président de la pétrolière albertaine. En 2015, l’entreprise qui est l’une des cinq plus grandes productrices de pétrole a mis à pied 1500 personnes. Brian Ferguson, le président de Cenovus, affirme que les 18 derniers mois ont été les pires qu’il a vus en 35 ans pour l’industrie. Il ajoute que l’incertitude autour des projets de pipelines au pays n’aide en rien à la situation.

Lire sur ICI Radio-Canada