Valérie Borde / L’actualité :

Les mauvaises nouvelles pour le marché du carbone s’accumulent. Au point où il pourrait bien ne pas suffire à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre du Québec. Pour atteindre ses ambitieuses cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le Québec compte massivement sur son marché du carbone. Mais cet instrument économique va-t-il tenir ses promesses ? Certains observateurs commencent à sérieusement s’inquiéter. De décembre 2013 à février 2016, le marché du carbone a rapporté environ 1,2 milliard de dollars au gouvernement du Québec. Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, environ 3 milliards de dollars provenant du marché du carbone seront versés dans le Fonds vert de 2013 à 2020.

Lire sur L’actualité