ICI Radio-Canada :

Un déversement d’environ 200 000 litres de pétrole a été signalé vendredi sur des terres autochtones près de Stoughton, en Saskatchewan.

L’incident s’est déroulé dans une zone agricole, où il y a de basses terres et un marécage gelé, appartenant à une Première Nation, située à 140 km au sud-est de Regina.

deversement_saskatchewan_pf

Aucun cours d’eau n’a été touché et le déversement s’est étendu dans un rayon d’environ 20 m, selon la province. Le gouvernement saskatchewanais affirme dans un courriel que le pipeline à l’origine du déversement appartient à l’entreprise albertaine Tundra Energy Marketing.

La pétrolière s’affaire depuis samedi à nettoyer la zone touchée sous la supervision de la province. Cette dernière précise qu’à l’heure actuelle, 170 000 litres de pétrole ont été récupérés. Le chef de la Première Nation Ocean Man a visité le site de l’incident. Des représentants des Affaires autochtones et du Nord Canada dirigent la réponse fédérale dans le dossier.

Lire sur ICI Radio-Canada

Un bris d’oléoduc cause une fuite de pétrole brut en Saskatchewan

La Presse Canadienne :

(…) Selon Mme Young, près de 170 000 litres de pétrole ont été récupérés et le pétrole n’a pas pénétré dans les ruisseaux ou les criques.

La porte-parole a ajouté que des experts en environnement se trouvent à l’emplacement de la fuite et que ceux-ci assurent que la qualité de l’air et la faune n’ont pas été touchées.

Le ministère de l’Environnement a été informé, vendredi soir, lorsque le déversement a été détecté, a précisé Mme Young.

Lire sur le Huffington Post

National Observer : Pipeline breach southeast of Regina leaks 200,000 litres of crude oil

Ajout :

Déversement : une odeur de pétrole détectée il y a une semaine, selon la communauté autochtone touchée

ICI Radio-Canada :

La chef de la communauté autochtone d’Ocean Man, en Saskatchewan, affirme que la fuite de pétrole survenue sur des terres dans sa bande près de Stoughton a dû se produire bien avant vendredi, lorsque la province a été avertie de l’incident.

Connie Big Eagle rapporte qu’un membre de la communauté, qui a longtemps travaillé dans l’industrie pétrolière, a détecté une odeur de pétrole dans le secteur touché il y a une semaine. Elle soutient qu’il sentait l’odeur chaque fois qu’il conduisait près de la zone touchée et est allé voir d’où elle provenait.

De son côté, la province soutient dans un courriel qu’elle n’a pas eu vent de l’information rapportée par la chef Big Eagle. Les autorités expliquent que ce genre de détails seront connus quand un rapport sera complété.

Lire sur ICI Radio-Canada

ICI Radio-Canada : Saskatchewan : la fuite de 200 000 litres de pétrole a-t-elle pollué des terres agricoles?

ICI Radio-Canada : Les déversements fréquents révélateurs de problèmes d’inspection, selon un organisme de citoyens

ICI Radio-Canada : 174 000 litres récupérés après le déversement de pétrole en Saskatchewan

ICI Radio-Canada : Des experts pressent le gouvernement Wall de prendre la sécurité des pipelines au sérieux

ICI Radio-Canada : Le pipeline à l’origine du déversement de pétrole en Saskatchewan prêt à être analysé