Alexandre Shields / Le Devoir :

La multiplication de travaux de réparations sur le pipeline 9B d’Enbridge a incité la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à écrire à l’Office national de l’énergie afin d’avoir l’heure juste sur l’état de cette canalisation, qui transporte chaque jour plus de 270 000 barils de brut en sol québécois.

Le Devoir révélait lundi que la pétrolière Enbridge avait mené des travaux sur son pipeline à 63 reprises depuis décembre 2015, soit depuis qu’il sert à acheminer du brut vers Montréal. Un total de 22 réparations ont été effectuées sur la seule portion québécoise. Une situation qui démontre que l’entreprise connaît des problèmes de dégradation de son pipeline, a d’ailleurs conclu un expert de ce type d’infrastructures.

Dans la foulée des informations dévoilées lundi, la CMM a fait parvenir une lettre à l’Office national de l’énergie (ONE) afin d’obtenir un « état de situation », a confirmé un porte-parole de l’organisation, François Desrochers.

Lire sur Le Devoir