Stéphanie Marin / Journaliste, La Presse canadienne :

Enbridge devra défendre son projet d’inversement de pipeline en Cour suprême : celle-ci vient d’accueillir la demande d’autorisation d’appel d’une Première Nation de l’Ontario qui prétend que l’entreprise pétrolière ne l’a pas adéquatement consultée.

Lire sur Le Devoir

Lire également sur Le Journal de Montréal

Lire également sur ICI Radio-Canada