ICI Radio-Canada :

Des chefs de cinq Premières Nations de la Colombie-Britannique demandent une révision judiciaire de l’approbation de l’oléoduc Trans Mountain. L’annonce qui cible l’entreprise Kinder Morgan et le gouvernement fédéral a été faite lors d’une conférence de presse mardi.

Le chef de la Première Nation Squamish, Ian Campbell, affirme qu’un manque d’équité procédurale dans l’approbation du pipeline pousse le groupe à demander une révision judiciaire. « Nous parlons d’une ère de réconciliation, mais nous ne voyons pas les actions qui vont de pair », soutient-il. (…)

L’expansion de l’oléoduc de Kinder Morgan a été approuvée par le cabinet du premier ministre Justin Trudeau le 29 novembre.

Le processus de l’Office national de l’énergie est une farce.
— Ian Campbell, chef de la Première Nation Squamish

Lire sur ICI Radio-Canada

National Observer : « We’re going to stand up for our water, » says B.C. chief challenging pipeline approval