AFP :

Le gouvernement américain a réitéré lundi sa demande de gel d’un chantier d’un oléoduc dénoncé par les Amérindiens des grandes prairies du nord des États-Unis, dans un souci d’apaisement et malgré la décision la veille d’un juge autorisant la poursuite des travaux. «Nous répétons notre demande que la société construisant l’oléoduc suspende volontairement toute activité dans un rayon de 20 miles (32 km) à l’est et à l’ouest du lac Oahe», ont écrit les ministères de la Justice et de l’Intérieur dans un communiqué.

La tribu sioux de Standing Rock affirme que l’oléoduc menace ses sources d’eau potable et plusieurs sites où sont enterrés ses ancêtres. L’ouvrage a suscité ces dernières semaines un mouvement de contestation croissant aux États-Unis de la part de tribus indiennes, d’écologistes et de défenseurs des droits des Amérindiens.

Lire sur La Presse