Mathieu Ste-Marie / Le Mirabel :

Mirabel recommande à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) de ne pas approuver la demande d’Oléoduc Énergie Est visant à amender le tracé de l’oléoduc traversant son territoire sur 37 kilomètres.

Découvrez plus de 500 articles sur le pipeline d’exportation Énergie Est

Le conseil municipal considère que le projet suscite depuis plusieurs mois beaucoup trop de questions au point de vue environnemental, économique, de l’acceptabilité sociale et de la sécurité publique.

«Les nappes phréatiques, les milieux humides et les terres agricoles pourraient être menacés par ce projet», estime le maire Jean Bouchard qui ajoute que les risques pour la santé et l’environnement sont très élevés.

Lire sur Le Mirabel

Pour plus d’information sur le mouvement citoyen, consultez Coule pas chez nous et Stop Oléoduc