ICI Radio-Canada :

Les chances que le projet d’oléoduc Énergie Est aille de l’avant ont chuté de 33 % à 25 %, a affirmé un analyste bancaire après la récusation des membres de l’Office national de l’énergie (ONE), la semaine dernière. L’analyste de la CIBC Robert Hope a mentionné dans une note à ses clients que les perspectives se sont empirées pour le controversé projet de 15,7 milliards de dollars, qui acheminerait 1,1 million de barils de pétrole par jour de l’Alberta et de la Saskatchewan jusqu’aux raffineries de l’est du pays. (…)

L’analyste Dirk Lever, d’Alta Corp Capital, croit que le processus réglementaire des pipelines est devenu tellement « trouble et désordonné » en raison de la pression politique qu’il est difficile de prédire si un pipeline obtiendra une approbation.