Alexandre Shields / Le Devoir :

Les bureaux des ministres Marc Garneau et Catherine McKenna ont chacun été la cible vendredi d’occupations menées par des groupes de jeunes qui demandent au gouvernement Trudeau de rejeter le projet de pipeline Trans Mountain, de Kinder Morgan. Ottawa doit décider d’approuver ou non ce pipeline d’ici la mi-décembre.

Vendredi matin, un groupe de 11 jeunes est entré dans les bureaux du ministre des Transports Marc Garneau, sur la rue Sainte-Catherine Ouest, à Montréal. Selon des images qui ont par la suite circulé sur les réseaux sociaux, les jeunes exigent le « rejet » pur et simple du projet de pipeline d’exportation Trans Mountain, qui vise la côte ouest.

Pourquoi avoir ciblé les bureaux du ministre Garneau ? « À titre de ministre des Transports, Marc Garneau a la responsabilité d’agir comme leader dans la transition qui éloignera le Canada des énergies fossiles. Il a aussi la responsabilité d’assurer la sécurité des communautés partout au pays », a fait valoir Sophie Birks, une étudiante participant à l’occupation.

Lire sur Le Devoir