Guy St Pierre, Louiseville / Opinion, L’Écho de Maskinongé :

Le gouvernement fédéral et les gouvernements ont les pouvoirs pour attribuer des autorisations de l’énergie et de la loi des mines.

Conférences des ministres de l’énergie et des mines, Yellownife. Territoire Nord-Ouest août 2013.Les ministres sont venus à la conclusion qu’avec la production d’aujourd’hui nous en avons pour 60 ans à 100 ans. Nous n’avons point besoin de faire de la surproduction et de construction de nouveaux oléoducs pour transporter la production actuelle.

Le gouvernement Trudeau a choisi de répondre aux souhaits de l’industrie pétrolière et d’approuver deux importants projets de pipelines destinés à l’exportation croissante des sables bitumi-neux . Le gouvernement Trudeau aurait dû attendre le résultat des élections des États-Unis avant de donner ces autorisations M. Donald Trump a été élu et dans ses premiers projets son but était d’approuver le projet d’oléoduc Keystone XL projet qui était déjà approuvé au Canada.

Au Québec nous devons forcé le gouvernement à adopté une loi par un vote libre pour rendre la loi 106 caduque qui traite d’énergie et de forage de pétrole de gaz de schiste et de construc-tion de pipeline et d’appliquer une loi pour augmenter au moins 4 personnes pour appliquer les freins à mains les wagons ont le même mécaniste de freins qu’ en 1980.

Lire sur L’Écho de Maskinongé