Pierre Vallée / Collaboration spéciale, Le Devoir :

Le projet du Corridor écologique et vivrier Darlington est certes innovateur, mais il est surtout extrêmement astucieux dans sa conception. Et n’eût été le retour du renard roux sur le mont Royal, il n’aurait sans doute pas vu le jour. « C’est en s’interrogeant sur le parcours qu’aurait pu emprunter le renard roux pour revenir sur le mont Royal que l’idée de réunir les deux campus de l’Université de Montréal, soit le campus principal sur le flanc de la montagne et le nouveau campus dans l’ancienne gare de triage à Outremont, nous est venue », explique Alexandre Beaudoin, conseiller en biodiversité à l’Université de Montréal (UdeM) et directeur du projet Corridor écologique et vivrier Darlington.

Lire sur Le Devoir