Antoine Robitaille / Le Devoir :

L’homologation d’un saumon génétiquement modifié, la semaine dernière, par Santé Canada aura au moins un bon effet : elle relancera le débat sur l’étiquetage obligatoire des OGM. Jadis, les agriculteurs donnaient des noms à chacun de leurs animaux. Désormais, dans le monde hypermoderne, ceux-ci ont… des marques déposées. Le saumon homologué est ainsi labellisé AquAdvantage®. Il a été conçu par la firme AquaBounty Technologies. C’est le premier animal modifié génétiquement qui pourra être commercialisé, au Canada, dans 18 à 24 mois.

Lire sur Le Devoir