Agence France-Presse :

Augmenter de 7 % seulement les investissements dans l’énergie jusqu’en 2040, notamment dans des technologies plus propres, permettrait de réduire fortement le nombre de décès causés par la pollution de l’air, a estimé l’Agence internationale de l’énergie dans un rapport publié lundi. Quelque 6,5 millions de personnes dans le monde meurent chaque année – soit 18 000 par jour – en raison de la pollution de l’air liée aux activités humaines, ce qui représente davantage de décès que ceux causés par le sida, la tuberculose et les accidents de la route cumulés, rappelle l’AIE.

Lire sur La Presse