Agence QMI :

Un projet d’investissement de 100 millions $ a été annoncé dimanche pour l’amélioration des infrastructures industrielles de Pointe-Noire, dans le port de Sept-Îles, sur la Côte-Nord, afin de mieux répondre aux besoins des industries de la région, notamment celles du secteur du minerai de fer.

L’annonce a été faite dimanche, à Sept-Îles, par le ministre Pierre Arcand, en présence du président-directeur général de Tata Steel Minerals Canada, Rajesh Sharma, et le président-directeur général de MFQ (une filiale de Champion Iron Limited), Michael O’Keeffe, représentant les deux entreprises partenaires de la Société du Plan Nord dans ce projet.

Les trois partenaires ont signé un protocole d’entente «pour assurer ensemble, dans une perspective multiusager, la gestion et le développement des infrastructures industrielles de Pointe‐Noire», précise-t-on dans un communiqué de presse du gouvernement.

La Société du Plan Nord, Tata Steel et MFQ développeront par le biais de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe‐Noire (SFPPN) – une société en commandite dont ils sont les membres constituants – «un modèle d’affaires novateur, qui répond aux besoins du secteur privé, tout en favorisant un maximum de retombées pour les projets à venir dans la région».

Lire sur TVA Nouvelles

Le Devoir : Québec trouve deux partenaires pour développer Pointe-Noire

Le Soleil : Plan Nord: Pointe-Noire de retour sur l’échiquier

ICI Radio-Canada : Nouveau partenariat pour le développement de la Pointe-Noire

Communiqué : Le Gouvernement du Québec confirme un protocole d’entente avec deux entreprises minières pour le développement de Pointe-Noire