Alexandre Shields / Le Devoir :

Le gouvernement Couillard pourrait, si nécessaire, mener une évaluation environnementale avant d’autoriser le développement d’une zone industrialo-portuaire à Cacouna. Ce projet issu de la Stratégie maritime doit s’implanter en plein coeur de l’habitat critique du béluga du Saint-Laurent, une espèce menacée dont on a déjà retrouvé quatre carcasses cette année. Québec a annoncé la semaine dernière son intention d’injecter jusqu’à 125 000 $ dans la réalisation d’un « plan de développement » d’un autre projet de zone portuaire industrielle, mais cette fois dans le Bas-Saint-Laurent, à Cacouna. (…) Est-ce que le gouvernement entend mener une étude environnementale avant d’autoriser le projet portuaire dans la pouponnière des bélugas ? « Les projets ou les activités qui se développeront dans une future zone industrialo-portuaire devront obtenir les autorisations environnementales nécessaires », a répondu au Devoir le cabinet du ministre de l’Environnement, David Heurtel.

Lire sur Le Devoir