Ghyslain Forcier / Le Guide :

MUNICIPAL. L’élevage de poules en pleine ville pourrait dès cet été être permis à Cowansville.

La Ville a fait un important pas en ce sens lors de la dernière séance du conseil municipal, alors que le règlement qui régira la possession de poules franchissait l’étape de l’avis de motion. Il sera adopté au cours d’une séance subséquente, possiblement en avril ou en mai.

Une série de critères viendront encadrer cette pratique, sujette à l’obtention d’un permis. Un maximum de trois poules pourra caqueter dans chaque enclos, tandis que les coqs seront interdits.

Seules les propriétaires de maisons unifamiliales isolées pourront bénéficier de cette nouvelle mesure. Sont donc exclus les occupants de jumelés, duplex et autres appartements. «On souhaitait que les poulaillers urbains se retrouvent sur des superficies de terrain adéquates», explique Olivier Ricard, le directeur de l’aménagement urbain et de l’environnement.

D’autres consignes touchent la superficie (10 m2), la qualité, la présence d’un pondoir, le choix de matériau du revêtement extérieur et la distance à respecter en ce qui a trait au poulailler.

Lire sur Le Guide