ICI Radio-Canada et AFP :

Au terme d’une vaste enquête de trois mois, Interpol et Europol ont mis la main sur 10 000 tonnes de nourriture de qualité fort douteuse, contrefaite ou carrément impropre à la consommation. Du sucre contaminé aux engrais, des olives « peintes » avec une solution de sulfate de cuivre pour en améliorer l’aspect, ou encore des intestins de poulet conservés dans le formol – interdit dans les additifs alimentaires; non seulement la liste des produits saisis est longue, mais elle a de quoi retourner le plus solide des estomacs.

Lire sur ICI Radio-Canada