Catherine Montambeault / Le Journal de Montréal :

Et si votre cellulaire pouvait se recharger par lui-même, sans que vous ayez à le brancher constamment? C’est ce qui pourrait bientôt être possible grâce à une technologie développée par Hydro-Québec et l’Université McGill.

Des scientifiques québécois sont en voie d’élaborer une batterie autochargeante qui se servirait de la lumière comme source d’énergie.

Celle-ci serait assez puissante pour alimenter des dispositifs portatifs comme un cellulaire ou une tablette, voire une voiture électrique.

Lire sur Le Journal de Montréal