AFP :

Les dirigeants du G7 ont acté samedi à Taormina, en Sicile, leur division sur le climat, les États-Unis de Donald Trump, inflexibles, refusant de s’engager en faveur de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique.

« La discussion a été franche, peut-être plus franche que lors des précédents sommets », a reconnu devant la presse le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni, dont le pays préside actuellement le G7.

Mais en dépit des pressions répétées des Européens (Allemagne, France, Italie, Grande-Bretagne et Union européenne), du Canada et du Japon, Donald Trump n’a pas cédé.

« Les États-Unis d’Amérique sont en train de réévaluer leur politique sur le changement climatique et sur l’Accord de Paris et ne sont donc pas en mesure de rejoindre le consensus sur ce sujet », indique la déclaration finale.

Lire sur le HuffPost Québec

Radio-Canada : Climat : Donald Trump était attentif, dit Trudeau

Journal Métro : Accord de Paris: l’opinion de Trump «évolue»