AFP :

Près de 400 scientifiques, dont 30 prix Nobel, fustigent dans une lettre ouverte le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump pour avoir promis, s’il était élu, de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. « Un « Parexit » enverrait un signal clair au reste du monde que les États-Unis ne se soucient pas des problèmes globaux du réchauffement climatique provoqués par les activités humaines », écrivent-ils. Pour eux, « les conséquences d’une telle décision seraient sévères et durables pour le climat de notre planète et la crédibilité internationale des États-Unis ». Pendant la campagne des élections primaires « des affirmations ont été faites selon lesquelles la planète ne se réchauffait pas ou que le réchauffement résultait seulement de causes naturelles, ce qui est contraire à la réalité », relèvent les cosignataires en référence aux déclarations de Donald Trump.

Lire sur La Presse