Mélanie Marquis / La Presse canadienne :

Une deuxième ministre du gouvernement Trudeau se retrouve sur la sellette pour des dépenses jugées déraisonnables par l’opposition. Le bureau de la ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Catherine McKenna, a déboursé près de 7000 $ pour des photos de la ministre et de son personnel qui ont été croquées pendant la conférence de Paris sur le climat, l’an dernier. Le contrat de 6632 $ a été octroyé à un photographe pigiste français, selon les documents consultés par La Presse canadienne, qui avaient d’abord été obtenus par le réseau de télévision de langue anglaise CTV. Le ministère de l’Environnement et des Changements climatiques, qui avait initialement parlé d’une facture de 6632 euros, lundi soir, a corrigé le tir mardi, spécifiant que le montant était exprimé en dollars canadiens dans les documents. N’empêche, la ministre McKenna – une fervente utilisatrice de Twitter – a laissé entendre que la note lui semblait salée, et qu’à l’ère des médias sociaux, il y avait probablement moyen d’économiser pour ce type de service.

Lire sur Le Devoir

12 000 $ en repas pour trois employés du ministère de l’Environnement

La Conférence de Paris de 2015 sur le climat (COP21) aura coûté cher aux contribuables. Deux membres du personnel politique de la ministre de l’Environnement Catherine McKenna ainsi qu’un cadre d’Environnement Canada ont déposé des réclamations de plus de 12 000 $, seulement en nourriture, pour un séjour de deux semaines. Selon des documents obtenus par Sun News en vertu de la loi d’accès à l’information, pour 16 jours à Paris, Max Guenette, un ex-haut fonctionnaire du département des communications du ministère de l’Environnement a facturé, à lui seul, 4599 $ en repas. Matt Jones, un directeur exécutif à l’emploi d’Environnement Canada a déposé des reçus de 4176 $ pour une douzaine de jours alors que Wendy Weise, aussi des communications pour la ministre McKenna, a soumis des dépenses de 3967 $.

Lire sur TVA Nouvelles