François Robert / ICI Radio-Canada :

Le Comité pour des solutions à l’érosion des berges de Pointe-aux-Outardes a intercepté les automobilistes entre 7 h et 10 h, jeudi matin, pour amasser des signatures en appui à sa démarche.

Le comité demande au gouvernement de compléter un projet entamé en 2010 pour contrer l’érosion des berges, en particulier sur les terrains de la rue Labrie.

Les signatures seront envoyées au ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux. Le regroupement de citoyens attend des réponses à ses demandes.

Selon le porte-parole du groupe, Jean-Sébastien Fournier, « Le gouvernement doit respecter son protocole d’entente signé en 2010, plutôt que de nous jeter dans une étude de l’UQAR qui nous promet de nous donner un résultat qu’on connaît déjà, en 2020, donc 10 ans plus tard d’une promesse signée en 2010 avec tous les ministres, les responsables, tous les gens qui sont concernés de près ou de loin là-dedans. »

Selon ce protocole d’entente, le ministère de la Sécurité publique devait investir plus de 2 240 000$ pour contrer l’érosion des berges dans le secteur de Pointe-aux-Outardes. Un ouvrage de protection constitué d’épis devait notamment être mis en place sur près d’un kilomètre, le long de la rue Labrie.

Lire sur ICI Radio-Canada

Le Manic : Érosion des berges : plus de 500 signatures recueillies

ICI Radio-Canada : Plus de prévention pour parer aux catastrophes naturelles