Denis Desfossés, Trois-Rivières / Opinion, Le Nouvelliste :

J’ai apprécié les propos de M. Carl Déry dans une lettre parue dans Le Nouvelliste du lundi 4 avril. Celui-ci nous exprime sa désolation face au peu de respect que l’automobiliste trifluvien a envers le piéton. Ne faudrait-il pas que la Ville de Trois-Rivières, qui se veut une ville accueillante, commence à éduquer (voire sévir) envers les automobilistes qui ne respectent pas la loi?

Lire sur Le Nouvelliste