Marie-Ève Fournier / La Presse :

Le contenu de nos assiettes a changé dans la dernière année en raison du bond spectaculaire du prix des fruits (+11%) et des légumes (+14%). Deux personnes sur trois se sont en effet privées d’acheter certains végétaux, les jugeant inabordables, révèle un sondage réalisé par l’Université Dalhousie et l’Université de Guelph et dévoilé aujourd’hui. Le chou-fleur, dont on a tant parlé, est évidemment LE légume qui a été le plus souvent boudé par les consommateurs. À 9,00 $, dans le temps des Fêtes, c’était de toute évidence devenu un produit de luxe.

Lire sur La Presse