AFP :

Le changement climatique semble avoir précipité l’extinction d’un rongeur australien, selon une étude scientifique qui suggère qu’il s’agirait de la première espèce de mammifère disparue sous l’effet du réchauffement global. D’importantes recherches ont été réalisées sur la petite île sablonneuse de Bramble Cay, dans le détroit de Torrès qui sépare l’Australie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG). Mais les scientifiques n’ont trouvé aucun spécimen du melomys rubicola, un petit rongeur dont cette langue de sable est le seul habitat connu.

Lire sur La Presse