Sylvie Fournier / ICI Radio-Canada :

La municipalité régionale du comté d’Argenteuil, dans les Laurentides, demande au gouvernement canadien de stopper et de revoir le processus d’évaluation du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada sans quoi elle ne participera pas aux audiences. Dans une lettre transmise au bureau du premier ministre Justin Trudeau, la MRC d’Argenteuil demande au gouvernement d’enclencher sans délai des procédures législatives afin d’effectuer une refonte majeure de l’Office national de l’énergie (ONE).

Une résolution adoptée à l’unanimité par les élus de la MRC précise que les projets d’oléoducs doivent être analysés « de façon impartiale, indépendante et en toute transparence », et être « assujettis aux exigences les plus élevées en matière d’intégrité et d’acceptabilité sociale ».

Lire sur ICI Radio-Canada

Les municipalités albertaines songent à manifester à l’ONE leur appui aux oléoducs

La Presse Canadienne :

Les délégués qui assisteront au congrès de l’Association des municipalités urbaines de l’Alberta débattront d’une résolution proposant l’envoi de lettres à l’Office national de l’énergie (ONE) pour signifier leur appui aux projets d’oléoducs Énergie Est et Trans Mountain de Kinder Morgan. Le maire d’Edmonton, Don Iveson, estime que le message aura une valeur, même si l’association n’a pas droit de parole aux audiences. Selon lui, les lettres montrent que les élus de la province appuient les projets parce qu’ils créent des emplois et contribuent à l’économie.

Lire sur ICI Radio-Canada