Denise Proulx / Journaliste, TVA Nouvelles :

Au moins 30 % des produits agroalimentaires mis en marché ne contiennent pas ce qu’en décrit l’étiquette, selon une analyse menée par l’Institut de la biodiversité de l’Université de Guelph, en Ontario. Dans un marché de détail agroalimentaire canadien estimé à 200 milliards $ par année et à 70 milliards $ pour le seul secteur de la restauration, ces fraudes s’élèvent à des milliards $, estime le professeur Sylvain Charlebois, directeur adjoint au Département des sciences alimentaires de l’Université de Guelph.

Lire sur TVA Nouvelles