René Saint-Louis / ICI Radio-Canada :

EXCLUSIF – L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique s’apprête à relancer son programme de subvention destiné à remplacer les vieux poêles à bois par des appareils moins polluants. Il permettra aux propriétaires de poêle à bois d’obtenir jusqu’à 300 dollars pour acheter un appareil conforme aux normes environnementales.

La demande est cependant toujours là, soutient la directrice par intérim de L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, Jocelyne Lachapelle.

Des citoyens appellent encore tous les jours au bureau de l’AQLPA. La demande est forte aussi du côté des municipalités. L’Association des professionnels du chauffage était prête à embarquer aussi. Alors, on s’est dit qu’il y a trop de demande, on y va comme ça.
– Jocelyne Lachapelle, directrice par intérim de l’AQLPA.

Le programme s’appelle « Changer d’Air ». Il a été populaire il y a quelques années, mais il a été suspendu en 2013 quand le gouvernement du Québec a décidé de cesser de le financer.

Lire sur ICI Radio-Canada

« Changer d’air » est de retour : jusqu’à 300 $ pour remplacer son vieux poêle à bois

ICI Radio-Canada :

Le programme « Changer d’air » a connu un grand succès jusqu’à sa suspension en 2013 en raison d’une perte de financement de la part de Québec. Mais devant une demande encore bien réelle, l’Association de lutte contre la pollution atmosphérique a décidé de relancer son programme de subvention.

« La demande des municipalités et des citoyens est forte. On a tous les jours des appels au bureau. L’Association était prête à embarquer, donc on travaille de concert avec eux. On s’est dit : il y a trop de demandes, on y va comme ça », souligne la directrice générale de l’Association, Jocelyne Lachappelle.

Mais sans aide de Québec, le programme sera moins généreux qu’avant. Il permettra aux propriétaires de poêle à bois d’obtenir jusqu’à 300 dollars s’ils achètent un appareil conforme aux normes environnementales, comparativement à 600 dollars.

Lire sur ICI Radio-Canada