Alexandre Shields / Le Devoir :

Un important port d’exportation de gaz naturel liquéfié pourrait voir le jour à Gaspé, a appris Le Devoir. L’entreprise Tugliq, partenaire de Pétrolia dans le développement d’un projet d’exploitation de gaz en Gaspésie, vient en effet de déposer une demande de permis à l’Office national de l’énergie pour exporter une bonne partie de la ressource qui serait exploitée dans le cadre du projet Bourque, financé notamment par Québec. Le gouvernement Couillard a toujours présenté ce projet d’exploitation gazière comme un moyen de permettre à des entreprises, notamment de la Côte-Nord, d’avoir accès à du gaz naturel afin de réduire leur consommation de diesel ou de mazout. Ressources Québec a d’ailleurs injecté 12,3 millions de dollars de fonds publics dans les travaux d’exploration sur le site Bourque, situé à l’est de Murdochville. Le partenaire de Pétrolia, Tugliq gaz naturel, lorgne toutefois sérieusement le marché de l’exportation. L’entreprise a en effet déposé le 30 août une « demande de licence d’exportation de gaz naturel » à l’Office national de l’énergie, l’organisme qui a le pouvoir au Canada d’autoriser un tel projet. Le permis est demandé pour « une période de 25 ans » et se base sur un scénario dans lequel tout le gaz exploité serait directement exporté, à raison de 37,5 milliards de pieds cubes par année.

Lire sur Le Devoir